de l'islam à Jésus-Christ
Repentez-vous, changez de vie, devenez de bons catholiques pour le salut de votre âme.

Les dix commandements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dix commandements

Message  Admin le Lun 21 Mar - 15:37

Premier commandement

La vertu de religion.

Au sens strict du mot, la vertu de religion est une vertu surnaturelle qui nous incline à rendre à Dieu le culte qui lui est dû.

Le culte dû à Dieu

Le culte des Saints

L'invocation des Saints

Canonisation

Reliques

Croix et Images


Fautes contre la vertu de religion.

On pèche contre la vertu de religion:

1) Par irreligion proprement dite, en combattant la religion dans des discours ou des écrits.

2) Par indifférence:

a. théorique, lorsqu'on refuse même d'étudier la question religieuse ou de prendre parti pour la vraie religion;
b. pratique, lorsqu'on connait la vérité et que l'on vit comme si on l'ignorait.

3) Par sacrilège, lorsqu'on profane ce qui est sacré.

Le sacrilège peut être:

a. Personnel, quand il atteint les personnes consacrées à Dieu.
b. Réel, quand il y a profanation de choses sacrées (vases, ornements, reliques, sacrements) ou vol ou détérioration de biens qui appartiennent à l'Eglise ou lui sont destinés.
c. Local, quand il s'agit d'un lieu sacré (église, chapelle, cimetière).

4) Par simonie ou vente d'un bien spirituel pour un gain ou un avantage temporel, (vente ou achat de reliques, etc.). Dans ces quatre cas, on pèche par défaut de religion.

On peut aussi pécher par excès, et cela s'appelle idolâtrie et superstition.

1) Idolâtrie.

L'idolâtrie est le culte divin rendu aux créatures; c'est le péché des infidèles et des paiens. Ce fut souvent celui des Juifs.

2) Superstition.

La superstition est une manière fausse d'entendre ou de pratiquer le culte dû à Dieu. Les principales espèces de superstition sont:

a. La divination, invocation expresse ou tacite du démon pour savoir des choses qu'on ne peut connaitre par des moyens naturels.
b. La magie, art d'opérer des prodiges qui dépassent les forces de la nature; lorsqu'on prétend agir avec le secours du démon, on l'appelle magie noire; quand il n'y a pas d'intervention du démon, on l'appelle magie blanche.
c. Le maléfice, art de nuire avec l'aide du démon. On l'appelle aussi sortilège, si l'on prétend jeter de mauvais sorts sur les hommes ou les animaux. On ne peut rapprocher la pratique de l'envoûtement, fréquente au moyen-âge.
d. Les vaines observances, ou emploi de moyens qui n'ont, ni par nature, ni par institution divine ou ecclésiastique, la vertu de produire l'effet qu'on en attend. Par exemple, regarder certaines choses comme des signes évidents de bonheur ou de malheur; réciter certaines prières, accomplir certaines dévotions avec la certitude d'obtenir infailliblement par ce moyen l'effet attendu, etc...
e. Le spiritisme, évocation des esprits pour connaitre les choses cachées. (Médiums, tables tournantes, etc...)
f. L'hypnotisme, art de suggérer un sommeil artificiel, dans lequel l'hypnotisé devient la chose de l'hypnotiseur, voit, entend, agit selon ce que celui-ci lui suggère.

La divination, quand il y a pacte explicite avec le démon, la magie noire, le maléfice, le spiritisme sont absolument interdits par l'Eglise.
L'hypnotise est permis si l'on poursuit un but utile par des voies purement naturelles; défendu, si l'on se propose un but mauvais et qu'on emploie des moyens également mauvais.

(sera complété au fur et à mesure)

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dix commandements

Message  Admin le Mer 6 Avr - 19:56

Deuxième commandement


Respect dû au nom de Dieu

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum