de l'islam à Jésus-Christ
Repentez-vous, changez de vie, devenez de bons catholiques pour le salut de votre âme.
anipassion.com

ALGERIE – Bloqués à la porte de leur église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALGERIE – Bloqués à la porte de leur église

Message  Admin le Sam 7 Jan - 16:48

Source : Portes Ouvertes

Au matin du 26 décembre, les
chrétiens d’une église de Tizi Ouzou en Kabylie, se préparaient pour
célébrer leur premier culte de Noël dans leur nouveau bâtiment. Mais
lorsqu’ils sont arrivés, 50 extrémistes musulmans les attendaient !

suite:

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/01/07/algerie-bloques-a-la-porte-de-leur-eglise/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALGERIE – Bloqués à la porte de leur église

Message  yacoub le Lun 5 Sep - 13:30



Condamné à 5 ans pour « atteinte à l’islam et au prophète Mohamed » : Slimane Bouhafs reste en prison

 14:30  mardi 30 août 2016 | Par Hadjer Guenanfa | Actualité  


Slimane Bouhafs

Slimane Bouhafs, condamné en première instance à cinq ans de prison ferme pour « atteinte à l’islam et au prophète Mohamed » (QSSL), reste en prison. Son procès en appel s’est tenu, ce mardi 30 août, au tribunal de Sétif mais le juge a refusé de le remettre en liberté pour des raisons de santé en attendant le verdict, a-t-on appris de Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).
Ses avocats « ont demandé l’annulation du procès et l’abandon des poursuites (engagées contre lui). Le verdict sera prononcé le 6 septembre prochain. Mais Slimane Bouhafs n’a pas obtenu la liberté provisoire. Il paraissait pourtant très fatigué et très malade », regrette Saïd Salhi qui juge « son arrestation puis sa mise en détention injustifiée ».
Lors de l’audience, Slimane Bouhafs a « réfuté l’accusation de l’offense au prophète et à l’islam », précise la LADDH dans un communiqué.  L’accusé, qui s’est présenté comme un ancien policier a, cependant, « assumé son opposition et critiques sur son compte Facebook contre l’islam radical et le terrorisme et l’article 2 de la Constitution ». Il a également revendiqué la « séparation de la religion de l’État », selon la même source.
| Lire sur TSA: Amnesty appelle à libérer un militant accusé d’ « atteinte à l’islam et au prophète Mohamed »
Les avocats de Slimane Bouhafs ont évoqué de « procès d’exception » selon la LADDH, où les « droits du prévenu n’ont pas été respectés ».  L’ONG de défense des droits de l’Homme « s’est déjà prononcée sur les irrégularités du procès de première instance,  en contradiction avec les normes et garanties d’un procès équitable  et sur les atteintes aux droits et libertés de culte, d’opinion et d’expression ».[justify]Des militants et des membres de la société civile se sont déplacés à Sétif pour assister au procès. Ils ont été empêchés d’accéder à la salle dans un premier temps par les services de sécurité alors que l’audience était publique. « Nous avons alors protesté auprès du procureur afin qu’ils nous laissent entrer », affirme le vice-président de la LADDH.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum