de l'islam à Jésus-Christ
Repentez-vous, changez de vie, devenez de bons catholiques pour le salut de votre âme.
anipassion.com

En Iran, les conversions au christianisme explosent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Admin le Sam 28 Avr - 9:51

En Iran, les conversions au christianisme explosent

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=583053

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Admin le Jeu 30 Aoû - 19:48

Les conversions au christianisme fleurissent en Iran

http://www.notredamedekabylie.net/Accueil/Informations/tabid/82/articleType/ArticleView/articleId/868/En-Iran-les-conversions-au-Christ-Sauveur-se-multiplient.aspx

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Admin le Sam 20 Juil - 12:49

Iran : lourdes peines de prison contre des chrétiens convertis

http://www.christianophobie.fr/breves/iran-lourdes-peines-de-prison-contre-des-chretiens-convertis

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Admin le Mer 14 Aoû - 13:52

Iran : trois chrétiens convertis arrêtés et incarcérés

http://www.christianophobie.fr/breves/iran-trois-chretiens-convertis-arretes-et-incarceres

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Admin le Mer 21 Aoû - 13:41

Iran : dix ans de prison pour avoir diffusé des exemplaires du Nouveau Testament

http://www.christianophobie.fr/breves/iran-dix-ans-de-prison-pour-avoir-diffuse-des-exemplaires-du-nouveau-testament

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  yacoub le Ven 24 Oct - 19:28

L'Iran et ses milices chiites en Irak

La prise de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, cet été par l'État islamique (Daech) a éveillé l'opinion sur le spectre diabolique de l'intégrisme islamiste dans la région. L'affres intégriste a cependant deux facettes en Irak. L'une, le Daech, qui menace indistinctement le monde civilisé et cherche à instaurer un califat islamique. L'autre, les milices chiites pro-iraniennes, qui cherchent à asseoir l'emprise de la République islamique en attisant les conflits sectaires.

Le combat pour l'éradication du Daech n'aura pas de sens si les milices chiites sont autorisées à sévir impunément en Irak. Compter sur les milices chiites pour combattre le Daech, une tentation américaine, risque de donner un caractère sectaire à la lutte contre le Daech en Irak. Et, au lieu de contribuer à l'affaiblir, cette approche ne fera que pousser les tributs sunnites dans les rangs du Daech. Il est par conséquent essentielle de connaître et combattre tout aussi résolument les milices chiites et l'influence iranienne en Irak.

Parce qu'en effet un massacre à bas bruit est conduit à l'encontre de la minorité sunnite dans divers provinces irakiennes. Profitant de l'attention internationale virée sur la poussé territoriale du Daech, le régime iranien essai de regagner son influence ébranlée par l'éviction, fin aout, du premier ministre Maliki. Pour ce faire, il tente, d'une part, de se faire passer auprès des occidentaux comme la clé de la lutte anti Daech en Irak. Et d'autre part, il mène un plan d'élimination de la base sociale des sunnites modérés dans le pays.

Pour mener à bien sa politique d'influence en Irak, l'Iran a ses leviers: des milices chiites qui constituent les escadrons de la mort et les agents d’influence de la République islamique. Présent même dans l’administration et l’armée, elles font régner la terreur dans la société irakienne.

Qui sont les milices chiites en Irak? ( source: FEMO)

Les brigades du Hezbollah (Kataeb Hezbollah) : Constitué sur le model du Hezbollah Libanais mais essentiellement d’Irakiens sous contrôle des pasdarans iraniens, elle a été envoyée par l’Iran en Syrie pour combattre aux côtés de l’armée de Bachar Assad contre l’Armée Syrienne Libre. Les brigades du Hezbollah bien entrainées constituent la force d’élite et axiale du dispositif des pasdaran. Sur le plan religieux, elles suivent le guide suprême iranien Ali Khamenei. Durant la guerre Iran-Irak, cette milice a combattu l’armée irakienne comme supplétif des gardiens de la révolution. Ses hauts commandants ont toujours été des pasdaran iraniens. Ce groupe a procédé ces dernières années à des opérations terroristes, des assassinats, des massacres et des enlèvements dans la société civile et les minorités religieuses et ethniques en Irak. Actuellement cette force mène des opérations de type classique, et opère au nord de Bagdad, à Samara, dans la province de Salahedine et la région de Tikrit.

La milice Asa'ib-Ahl-al-Haq (la ligue des vertueux): elle est née d’une scission de l’armée du Mahdi de Moqtada Sadr qui a été dissoute. Tournant le dos à Sadr, elle s’est mise au service de Maliki et a procédé à des opérations terroristes contre la minorité sunnite, les opposants chiites. Elle a également été envoyée en Syrie pour combattre aux côtés de Bachar Assad. Elle est déployée à Bagdad, mais aussi à Samara, à Falloujah et au nord de Babel. Asa’ib-Ahl-al-Haq est semblable à la milice du Bassidj iranien. Elle est sous le commandement direct des pasdaran. En raison de ses basses œuvres, les Irakiens l’ont surnommée « la sale force».

La 9e brigade Badr : elle a été constituée dans les années 80 par les pasdaran parmi les prisonniers de guerres chiites irakiens dans les camps iraniens. Depuis 2003, elle s’est transformée en une formation politique. Son dirigeant est Hadi Ameri qui a été ministre des Transports dans le gouvernement Maliki. Cette force est surtout déployée dans la province de Dyala pour combattre les insurgés.

Les exactions des milices chiites pour les seuls mois de juin à août

o Le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les droits de l'homme a exprimé, le 13 juin 2014, son inquiétude sur les rapports faisant état de centaines d'exécutions extrajudiciaires en Irak. Le porte-parole onusien Robert Courville a déclaré avoir reçu des informations sur la tuerie de 17 civils et a dénoncé le fait que les milices du gouvernement procèdent à des bombardements aveugles sur les populations sunnites.

o La chaîne Al-Jazira, le 16 juin 2014: une tuerie effroyable de prisonniers sunnites dans la prison Tal'afr, à l'Ouest de Mossoul. Les milices chiites seraient entrées dans la prison et procédé à l'élimination de quelque 70 prisonniers de confession sunnites. Ahmad al-Dabach, un dirigeant des tribus sunnites, a déclaré: "Les milices affiliées à l'Iran mènent le massacre systématique des prisonniers sunnites".

o La chaîne CNN, le 17 juin 2014: la police du gouvernement Maliki a exécuté 44 prisonniers sunnites à Baqoubeh, chef-lieu de la province de Dyala.

o La chaîne Al-Rafedein (Irak), le 17 juin 2014: les milices chiites sous la direction de Hossein Rabi'i, ont procédé à l'exécution d'une cinquantaine de prisonniers sunnites au centre de détention de la police de Mafraq, dans la province de Dyala.

o Le journaliste irakien Amar al-Zobeidi a déclaré à la chaîne Al-Jazira, 17 juin 2014: les habitants de Gatoune ont témoigné que les milices chiites auraient exécuté de nombreux prisonniers sunnites. Le médecin légiste a pour sa part déclaré que 62 corps ont été transférés à l'hôpital de Baqouba. La plupart portaient des balles à la tête.

o Le 1er juillet 2014, à Karbala, les forces de Nouri Maliki ont attaqué le bureau d'un dignitaire chiite, opposant à la mainmise iranienne en Irak. Face à la résistance farouche des fidèles, quelque 100 personnes ont été tuées et un millier arrêté. Plusieurs ont été exécutées et leurs corps trainés à travers la ville.

o Human Rights Watch a rapporté le 11 juillet 2014: il semble que dans la seule journée du 9 juillet, les forces du gouvernement irakien et les milices qui lui sont affiliées, ont procédé à l'exécution de 255 prisonniers, dont huit mineurs, dans six villages sunnites.

o La chaîne Al-Taghir (Irak), le 11 juillet, a diffusé une vidéo sur les tortures inhumaines infligées à des prisonniers sunnites. Le 26 juillet, une vidéo similaire est diffusée par la chaîne Al-Rafedein sur la torture subie par les prisonniers sunnites dans la province Salahedine. (Voir vidéo)

o Le 28 juillet, la chaîne Al-Rafedein a rapporté: A Basra, les milices Asa'ib, affilié au gouvernement, procèdent actuellement au déplacement forcé de centaines de familles de confessions sunnites hors de la province. Si elles refusent de partir, elles sont menacées de mort. Le gouvernement cherche à modifier la composition de la population dans cette province: un plan iranien pour vider cette province de ses véritables habitants. Les milices chiites ont exécuté 21 personnes qui s'étaient opposées à cette mesure. Par ailleurs, la chaîne irakienne a rapporté, le 29 juillet 2014, que la milice Assa'ib mène également des exactions à l'encontre des sunnites de la province de Basra (dans le sud, à la frontière de l'Iran)

o Human Rights Watch a alerté, le 31 juillet: "Depuis cinq mois Les milices du gouvernement mènent une campagne d'enlèvement et de massacre des populations sunnites des provinces de Bagdad, Dyala et Hilla". Selon l'organisation, "la milice Asa'ib, en relation avec l'Iran et le Hezbollah libanais, est vu comme le responsable de ces exactions".

o La chaîne Al-Rafedein, le 22 août 2014: la milice Asa'ib a attaqué la mosquée Mas'aab ben Amir dans la province de Dyala et a massacré plus de 70 fidèles sunnites réunis pour la prière. Abdol-Samad Zargouchi, un commandant de la milice Asa'ib dirigeait personnellement le massacre avec l'appui de Hadi Ameri, le commandant de la milice Badr, et ministre des transports du gouvernement Maliki.

o Des témoins ont rapporté qu'entre le 23 et le 27 juillet, les miliciens de Asa'ib ont attaqué les villages sunnites de Dyala. Des dizaines de jeunes sunnites auraient été arrêtées et exécutées sur-le-champ. Leur corps ont été retrouvés avec les mains liées dans le dos et des balles dans la tête. Le 28 juillet, Djamil Chamiri, le commandant de la police de Dyala, un agent du régime iranien, a ordonné d'attacher les corps des victimes à des pilons électriques dans la ville de Baqouba. L'objectif était de terroriser les habitants sunnites pour les forcer à quitter la province.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Iran, les conversions au christianisme explosent

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum