de l'islam à Jésus-Christ
Repentez-vous, changez de vie, devenez de bons catholiques pour le salut de votre âme.

Salem Benammar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salem Benammar

Message  yacoub le Mer 6 Juil - 11:50

Autant vivre parmi les blattoptères que de vivre parmi les islamoïdes que vous êtes

Autant vivre parmi les blattoptères que de vivre parmi les islamoïdes que vous êtes

Je ne vous aime pas au point de vouloir votre mort et c’est mon droit, je ne suis pas pour autant islamophobe même si je suis pour vous l’un des pires qui puissent exister, mais contrairement à vous non seulement vous ne m’aimez mais si jamais vous me mettez la main dessus vous me découperez en mille morceaux. Vous n’êtes pas des daéchiens vous êtes toout simplement des musulmans, car Daech est un avant-goût du menu ramadanesque que votre islam pourri veut offrir à l’humanité qui n’en a que faire de lui. Quand vous faites la fête vous me faites penser aux Sioux qui font la danse de la mort autour de leur supplicié.

Qui mieux que moi pour savoir qui vous êtes, je vous ai connu autant de l’intérieur qu’en tant que chercheur en anthropologie sociale purée je préfère appartenir aux espèces des blattoptères qu’au vôtre. Au moins ces pauvres insectes ne sont pas mortelles pour l’humanité qui est la mienne.

Vous êtes à combien de milliers de morts ou plutôt à combien de centaines de millions de morts aujourd’hui ? Mais manifestement plus il y a des morts plus vous prenez votre pied comme si vous tirez 72 houris d’un seul coup.

Vous appelez ça une spiritualité, moi qui ne crois ni en Dieu ni au diable si je préfère vivre parmi les blattoptères que de me farcir les islamoïdes que vous êtes.

Fier de ma condition d’insecte car je n' ai aucun sentiment de haine en moi lorsque vous vous ne jurez que par l’anéantissement de vos semblables humains sur lesquels vous déversez des torrents de boues nauséabondes et putrides dans vos 5 défections quotidiennes.

Je ne suis pas un humain comme vous, je suis un blatte et fier de l’être.

Combien je suis heureux que la nature n’a pas fait de moi ce que vous êtes.

Vous ne faites pas partie de l’espèce humaine responsable et assumée vous faites partie de cette catégorie à l’humanoïdé non identifié qui un jour ou l’autre finiront par connaître le même sort des nazoïdes dont vous êtes les plus fervents adorateurs.

Vous semez le vent de la mort et vous aurez au retour le Tsunami qui vous ensevelira.

Je ne peux pas aimer les islamoïdes que vous êtes que cela ne bous en déplaise, de toutes les façons vous êtes comme dit ma femme des anesthésiés affectifs mais moi je dis que vous êtes plutôt des êtres totalement déshumanisés par votre éducation qui ferait honte à mes congénères les blattoptères.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Mer 24 Aoû - 14:24

Ah oui, merci, c'est vraiment une mine d'or ce site, il permet le téléchargement de toutes les sources, j'ai rarement vu un site qui explique aussi bien tout en détail
Et je constate aussi qu'il y a de plus en plus de sites faits par des ex-musulmans


Site de Karim Labidi, apostat tunisien réfugié en Hollande

Forum des apostats de l'islam et de leurs amis

Ils sont passés de PBSL à Jésus

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Lun 29 Aoû - 13:08

Slimane Bouhafs, kabyle et chrétien condamné en Algérie à 5 ans de prison pour offense à l’islam et à Mahomet

28/08/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Pas de contrainte en religion (2, 256), la litanie éculée des musulmans en Occident qui polluent les médias à chaque attentat terroriste pour draper dans ses vertus tolérantes et non-violentes. Mais la réalité des faits et loin de leur donner raison et tord aisément le cou à cette belle blague.

En réalité ils sous-entendent par là que l’islam ne supporte pas qu’il se trouve contraint à vous faire subir la rigueur de sa loi et se trouver ainsi obligé contre son gré à faire des choses qui lui sont désagréables.

Allah aime ses créatures dociles, obéissantes, fidèles et qui ne mouftent jamais. Vous avez la paix si vous en faites le maître de votre vie et grand mal vous fasse si d’aventure vous sortez de son chemin pour rejoindre les rangs des associateurs et de ses apostats.
La voie de l’islam fonctionne à sens unique. Il y a des flux d’entrée mais jamais des flux de sortie. C’est pourquoi le principe de la liberté de choisir sa religion ne peut être qu’en sa faveur.

Et ce n’est parce que certains pays musulmans, alors que l’islam reste la religion d’Etat, ont inscrit la liberté de conscience dans leurs constitutions que leurs citoyens sont en droit de se convertir de l’islam vers une autre religion.

Il s’agit de la liberté d’exercice du culte pour les juifs et les chrétiens qui n’ont pas le droit de se livrer à du prosélytisme religieux mais en aucune manière cela ne concerne les musulmans qui doivent rester dans leurs mosquées. Et les pouvoirs publics garants de l’ordre musulman y veillent au grain comme c’est le cas en Algérie où une véritable politique de répression est menée contre les citoyens algériens qui abjurent l’islam pour le christianisme.

Plutôt que de condamner les transfuges de l’islam au christianisme à la décapitation-crucifixion, la flagellation, la décapitation ou la pendaison comme en Arabie Saoudite et son voisin iranien l’Algérie qui porte l’effigie de l’islam modéré a trouvé une parade moins cruelle et barbare pour dissuader les Algériens dans leurs élans vers le christianisme.

Une sorte de loi anti-conversion a été adoptée le 20 mars 2006 pour protéger les Algériens qui prévoit des peines de prison allant jusqu’à 5 ans et une amende pécuniaire d’un montant maximum d’un million de dinars pour toute tentative de « convertir un musulman à une autre religion »

Cette loi liberticide et discriminatoire vise en réalité les convertis auxquels il est interdit de faire l’apologie de leur nouvelle religion ou le simple d’en parler publiquement sous prétexte que cela pourrait ébranler les musulmans dans leur foi comme le vient de l’apprendre à ses dépens le blogueur et militant des droits de l’homme algérien Slimane Bouhafs condamné par le Tribunal de Sétif à 5 ans de prison et 100 000 dinars pour avoir affirmé sur sa page Facebook son attachement au christianisme et à son identité kabyle. Déclaration jugée comme attentatoire à l’islam et au Prophète Mahomet.
Et dire que le même pays s’érige en donneur de leçon pour la France en matière de liberté de culte.

Toute ma pensée à cet homme qui a plus de courage à lui tout seul que cette masse de plus d’1 500 000 000 millions d’égarés dans la voie d’Allah trop satisfaite de sa condition misérable et avilissante d’esclaves d’Allah et alléchée par l’érection éternelle.

Que vont faire les socialistes tout heureux de la décision irresponsable du Conseil d’Etat en faveur du burkini, un nouveau modus operandi des activistes musulmans, qui veulent booster l’islam dans leur pays et qu’ils jugent comme soluble dans le démocratie. Là où il est foi il fait sa loi il n’y a pas de place aux libertés les plus élémentaires.

Là où il ne l’est pas encore il arbore le masque de la blanche colombe pendant que ses bras armés sèment la mort. Vicieux et pernicieux il se sert des lois antiracistes, ce qui est le comble du cynisme et de la perversion morale pour la pire idéologie raciste qui puisse exister pour tuer les lois de la République afin de leur substituer la sienne.

On imagine mal la France interférer dans une décision de justice d’un État aussi susceptible et écorché vif que l’Etat algérien.

Comme elle ne va pas gâcher non plus des contrats juteux pour si peu en prenant le risque en même temps d’offenser les bons citoyens français musulmans dans leur foi et de prendre le risque de perdre ainsi leurs voix.

Quant à La L.D.H. et la L.I.C.R.A. qui a fait condamner un de mes articles au mois d’avril dernier pour incitation à la haine des musulmans comme si critiquer une religion c’est atteindre ses adeptes dans leur intégrité morale et psychique, elles ne vont faire entendre leurs voix pour défendre la cause d’un infidèle à l’islam qu’elles préfèrent garder pour leurs clients estampillés fidèles musulmans.

Slimane Boufahs dort en prison et sa vie est en danger de mort pendant que les fossoyeurs des libertés en Algérie mènent la vie de château aux frais du peuple algérien englué dans la misère.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Lun 12 Sep - 12:17

Pourquoi un musulman qui se radicalise devient un monstre d’inhumanité
12/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Pourquoi un musulman qui se radicalise devient un criminel contre l’humanité et perd toute sa raisin ? Plus il s’enivre des versets diaboliques plus il libère ses instincts de mort. Pour en finir avec le phénomène de radicalisation qui est consubstantiel à l’islam il faut éradiquer le grand mal à racines à savoir interdire le Coran.

Et un islam sans le Coran n’est plus l’islam. On ne lutte pas contre la drogue en pénalisant les drogués comme on ne peut pas mettre fin au terrorisme musulman sans s’attaquer à leurs sources coraniques. La cause est connue de tout le monde il faut arrêter de la voiler et l’occulter Ces soi-disant musulmans radicaux ne sont pas adonnés à la lecture d’Omar Al Khayam pour se muter en anges de la mort, ils se sont instruits du Coran.

La question que l’on doit tous se.poser pourquoi de tous les systèmes de croyance et des modes de pensées politiques l’islam est incontestablement celui qui compte le plus grand nombre de nihilistes de la pire espèce ? Même les musulmans qui ne sont pas encore dans le passage à l’acte ne sont guère un modèle de non-violence. Ils peuvent être aussi excites qu’un drogué en état de manque dès que l’on critique leur mauvaise foi. Le radicalisme musulman continuera à sévir tant que l’on continue à le dissocier du Coran. Un culte de la mort et de la haine de l’autre ne peut qu’engendrer des Terminators.

Il n’en faut pas beaucoup pour détruire le monde. quelques milliers d’entre eux sont capables de provoquer plus de dégâts qu’une centaine de bombe nucléaires. Pour s’en convaincre il suffit d’observer ce qui se passe en France depuis janvier 2015 où nous sommes dans une guerre psychologique pour l’instant pour s’en rendre compte comment une vingtaine de musulmans ont pris en otage tout un peuple. Ils peuvent le frapper quand ils veulent et partout où ils veulent.Ils n’ont plus peur de rien.

Tous les ingrédients sont réunis, l’adhésion inconditionnelle et charnelle de leur communauté, la lâcheté des gouvernants, le collaboratonnisme ambiant, le poids électoral des musulmans, leur poussée démographique et l’apathie des populations autochtones et l’islamo-naivete où l’on victimise l’islam plus que les vraies victimes.

Ils savent que le temps joue pour eux et que les vocations terroristes qui sont de plus en plus précoces poussent comme du champignon venimeux dans le pré musulman. S’ils meurent dans le combat ils sont récompensés et s’ils se font arrêter ils seront un jour libérés en héros par les leurs qui auront gagné la guerre des urnes.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Mer 21 Sep - 11:53

Les morts musulmans font partie du programme des tueurs islamistes
Publié le 20 septembre 2016 - par Salem Benammar - laisser un commentaire

Pourquoi dans cette cérémonie d’hommage de ce jour aux Invalides aux victimes françaises de la barbarie musulmane les médias mettent en avant seulement les morts musulmans comme si la France comptait pour de la pisse de chameau ?

Y a-t-il des morts plus honorables que d’autres et qui méritent plus de compassion et d’honneurs dus à leur rang alors que nous sommes tous égaux devant la mort ou cherche-t-on à nous faire croire que la barbarie n’est pas musulmane puisque, la preuve, elle tue aussi les musulmans ?

Mais ceux qui tuent sont musulmans, leurs actes criminels n’ont jamais été condamnés par leur propre communauté et ils ont pu être enterrés selon le rituel funéraire musulman.

Ce qui dénote aisément de l’existence des liens de causalité entre l’islam et le terrorisme d’une part et d’autre part que les exterminateurs musulmans cherchent surtout à frapper la France dans sa chair indépendamment de la croyance et des origines des victimes.
Quand ils tuent, ils ne se posent pas de questions sur l’appartenance religieuse supposée ou avérée des victimes c’est la France qui est pour eux l’ennemi à abattre, leur cible prioritaire.

Et si jamais il se trouve des morts musulmans dans le carnage ils font partie pour eux des dommages collatéraux et qu’après tout, leur place ne doit pas être dans ces lieux de perdition selon les propos du cerveau présumé du massacre du Bataclan.

Il est déplorable et indécent que l’on fasse une hiérarchie entre les victimes des horreurs musulmanes alors que l’islam lui-même n’en fait pas. Il lui importe peu de savoir qui est musulman ou non, il veut imposer son ordre par tous les moyens en cherchant avant tout à affaiblir le pouvoir étatique jusqu’à son effritement total, pour laisser le champ libre à ses desseins hégémoniques et dictatoriaux.

Les 230 morts depuis Charlie sont les vies que l’islam a ôtées à la France et auxquelles on doit associer les centaines de blessés qui porteront à tout jamais dans leurs chairs et leurs âmes les séquelles indélébiles de la barbarie musulmane.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Ven 21 Oct - 17:57

Si les noirs musulmans et les Amazighs connaissaient leur vraie histoire seraient-ils encore musulmans ?
Salem Ben Ammar 23 commentaires

Selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye, les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption © DR

Comment les noirs africains et les Amazighens peuvent-ils être si fiers d’afficher leur appartenance à l’islam et qui se veulent de surcroît plus arabes que les arabes eux-mêmes, comme un esclave s’identifiant à son maître tout heureux de porter les chaînes de leur état d’asservissement éternel ?

Ces êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leur âme, endoctrinés et en proie à l’obscurantisme se rendent pas compte qu’en procédant de la sorte ils absolvent de leurs crimes les négriers et génocidaires arabo-musulmans pour lesquels ils ne leur ont jamais demandé pardon et dont eux mêmes portent encore les séquelles et qui sont la cause première des maux qui les gangrènent et les tourmentent et qui sont autant de freins à leur développement humain et économique.

Les noirs ne savent pas que l’islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui serait toujours en vigueur dans certains pays musulmans ni le Coran qui autorise explicitement la traite négrière et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.

Ce noir tant méprisé et discriminé par les arabes du Golf persique et d’Arabie qu’ils appellent Abid, esclaves. Même le grand Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-noire. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage, parce qu’ils sont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. »

Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde comme contre les épices.

Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi miraculeusement à apparaître comme le grand ami des noirs contrairement au christianisme auquel l’islam a fait porter le chapeau de la traite négrière.

(https://www.youtube.com/watch?v=CWhWQwJI8QE)

Et comme le rappelle Sami Aldeeb en rapportant les propos éclairants de vérité de Tidiane N’DIAYE (musulman) dans son livre « Le Génocide voilé ».

Les Arabes ont réussi de façon stupéfiante à tromper, désinformer, déformer et fausser à la fois la réalité et l’histoire sur une période de près de 14 siècles.

Ce qu’il y a de plus particulièrement tragique, c’est que la plupart des descendants d’esclaves, les Noirs des Amériques dans le monde, et les Noirs d’Afrique descendants d’esclaves, ignorent tout de la vérité.

Avant que la concentration de nos auditeurs ne s’émousse, nous voudrons porter l’affirmation suivante et l’étayer ensuite:

La pire, la plus inhumaine, la plus diabolique institution de la traite négrière fut initiée, définie, perpétrée et mise en œuvre par les arabo-musulmans, aidés par la suite par les noirs convertis à l’Islam.

‘Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples noirs n’est apparemment pas définitivement refermée. La traite négrière a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un ‘Bakht‘ (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d’esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d’une énorme ponction humaine qui devait s’arrêter officiellement au début du XXe siècle. »

A croire que l’islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighens sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane.du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000 parmi des enfants en bas âge.

Napoléon disait que l’histoire est une succession de mensonges. Au lieu de démystifier l’islam et ses effets néfastes et dévastateurs sur leur culture millénaire, les Amazighens musulmans préfèrent l’affubler du masque de la paix et de la dignité humaine.

Ce n’est pas leur offense en disant q’un juif ne proclame jamais de son bourreau nazi. Le juif n’a pas entretenu une relation pathologique de maître à l’esclave. Le juif est un homme de devoir de mémoire, un homme conscient que la perte de son genre culturel signifie sa propre auto-destruction. Etant instruit de son histoire contrairement à l’africain et l’Amazigh qui sont des êtres sans âme, amnésiques, car incultes et analphabètes, il a pu préserver courageusement son identité contre vents et marées et traverser les houles millénaires des persécutions qui jalonnent sa longue histoire.

En ignorant leur vraie histoire jugée comme un sacrilège par leurs colonisateurs arabo-musulmans, ils bafouent la mémoire de leurs ancêtres. Ils se voilent la face de peur que le monde ne découvre qu’ils sont le vrai visage de l’infamie. Des êtres dépourvus de dignité humaine et de personnalité. Une identité altérée et niée ne peut contribuer à l’essor des populations noires et amazighens et leur permettre de se projeter dans la modernité.

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Mer 16 Nov - 13:06

Comment les musulmans vont-ils s’y prendre pour régner sur le monde ?
15/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah

Il n’y a pas d’islam sans l’oumma à laquelle chaque musulman est tenu d’y contribuer afin de bâtir une nation commune à tous les musulmans au- delà de leurs différences ethniques, culturelles, politiques, historiques, biologiques, soumise à la didacture d’un tyran de droit canonique appelé calife, qui concentre tous les piyvoirs temporels et intemporels entre ses mains à l’image de Mahomet en son temps, censé appartenir à la tribu de Quraiche comme lui.

Depuis la chute de l’Empire ottoman les musulmans sont orphelins de leur Calife et sont convaincus que seule la reinstauration du Califat peut leur faire retrouver leur gloire passée. Non seulement le Califat musulman une sorte de Reich nazi n’a jamais réussi à fédérer les musulmans autour de la même bannière et son nom reste associé aux plus grands crimes contre l’humanité dont les génocides des Berbères, de l’Hindu Kusch et des Arméniens. Autant de massacres de masses occultés, voilés et niés comme la traite négriere et le racisme musulman.

Mais il est à douter que les musulmans finissent par prendre conscience que le couplé oumma-Califat est un leurre, un mirage, qui n’a jamais été une solution à problèmes. Aucun des 5 Califats n’a jamais été un facteur de stabilité politique, sociale et de progrès humain. La majorité des Califes sont morts dort violente. Enseigner l’histoire objective aux musulmans est comme leur comprendre que les non-musulams ne sont pas ennemis et qu’ils sont les premiers ennemis d’eux- mêmes.

A croire que plus les masses incultes et frustrées plus ils s’accrochent aux utopies comme si elles étaient leur seule raison de vivre ou plutôt chez les musulmans leur raison de mourir.

Ils ne se demanderont jamais comment cette utopie est transposable dans la réalité eux qui ne sont fidèles que pendant les prières et qui n’ont que haine et aversion entre eux. Mais comme ils sont certains qu’ils sont nés pour diriger le monde et y établir la loi de l’islam par la seule volonté d’Allah il n’a aucun doute quant à la réussite de leur entreprise hégémonique.

Un musulman qui doute n’est plus musulman. Peu lui importre de savoir que cette utopie est impossible à réaliser ne serait – ce au regard de l’état des rapports exécrables entre les pays musulmans et les guerres qui les minent.

Il n’en a que faire de tout cela. Son curseur intellectuel est figé dans le Coran il est bourré de certitudes que l’islam sera la religion commune à toute l’humanité et que le Califat est le meilleur modèle de gouvernement mondial.

Il est inutile de lui demander comment les sunnites et les chiites vont abandonner au vestiaire leur schisme profond pour oeuvrer dans les intérêts supérieurs de l’islam ?

Quoi qu’il en soit les musulmans vivent sur un volcan en irrruption et sont trop divisés et trop démunis sur tous les plans pour soumettre le monde à la dictature de leur sinistre idéologie.

Il n’y aura pas de suicide de l’humanité, il y aura la fin de l’islam. Même si je ne serai plus là je fais confiance aux 80% de l’humanité qui feront regretter aux musulmans leur arrogance et leur suprémacisme.

Zemmour et Salsal sont des rabats-joie plutôt que d’appeler à la résistance contre l’islam, ils nous prennent pour des laquais et que l’islam aura la partie gagnée sans l’avoir jouée.


yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  yacoub le Lun 21 Nov - 17:47

Marine le Pen : Vous avez tort de croire que l’islam est compatible avec la République
07/11/2016 Salem Ben Ammar    4 commentaires

Certains partisans de Marine Le Pen n’apprécient guère mes critiques de leur icône alors que je croyais que la parole est libre et que la censure est un sacrilège.

Ils prétendent que je n’ai pas le droit de critiquer ses propos favorables à l’islam et aux musulmans, ni sa visite au Temple de la Haine d’al-Azhar, ni le palestinisme dogmatique de Philippot pour ne pas les froisser, alors qu’ils sont bien ravis quand je fais passer l’islam, Juppé, Sarkozy et Hollande dans la moulinette de ma critique.

Personne n’est au-dessus de la critique.

Peut-être un jour viendra en France où la parole sera bâillonnée à tout jamais et l’on internera dans les camps les libres-penseurs pour avoir cherché à ôter le carcan de l’infaillibilité du tyran.

Mon problème avec leur égérie et tous les autres, est justement leur manie à prôner la compatibilité de l’islam avec la République, et de se faire les avocats de l’islam soi-disant défiguré par le fondamentaliste islamiste, comme si l’islam n’était pas lui-même islamiste et fondamentalement radical et totalitaire.

Je m’appelle Salem Ben Ammar. Je suis fier d’être autant Français que ceux qui se prennent pour ses seuls enfants dont certains n’ont pas fait-et ne fait- preuve de loyauté son égard. Etre Français de « souche » ne rime pas forcément avec patriotisme indéfectible.

Il m’est insupportable que ces thuriféraires marinistes s’attaquent à ma personne plutôt qu’à mes idées, et qu’ils se livrent à de véritables spéculations délirantes sur mon intégrité morale, ce qui relève de la pure calomnie.

Au point que je ne fais plus guère de différence entre eux et les fanatiques musulmans. Il y a, en effet, des similitudes troublantes, même si la finalité n’est pas la même. Je conçois et comprends la légitimité de leur combat, mais pas au point de concevoir leur passion sourde et aveugle, l’étendard de leur combat, l’image de leur chef, sacralisée comme le font de vulgaires mahométans.

Je ne suis à la solde d’aucun parti de quelque bord que ce soit. Libre je suis né, libre je vis, et libre je mourrai, et l’histoire est mon meilleur tribunal. Ne perdez pas votre temps à me faire des procès en inquisition. Attendez au moins d’être un jour au pouvoir. Là vous pourrez jouer à l’avocat général contre moi. Mais de vos préjugés ne faites pas des preuves.

Je m’appelle Salem Ben Ammar. Dr Salem Ben Ammar. Je suis fier d’être autant Français que ceux qui se prennent pour ses seuls enfants.

J’ai choisi la France pour ses valeurs et pour le sang des miens tombés sur le champ d’honneur pour elle.

Les mêmes qui me diffament peuvent circuler en toute liberté dans les enclaves islamiques de France ou se rendre dans un pays dit musulman. Je n’en ai guère la possibilité. Ils ne sont ni condamnés, ni menacés de mort comme je le suis pour mes idées, à cause de mon amour pour l’humain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.


« Tout naturalisé est un apostat dont on ne peut accepter le repentir que s'il revient à une nationalité islamique [ ... ] quant au musulman (non naturalisé) qui épouse une Française, chrétienne ou juive, sachant que les enfants qu'il aura d'elle seront automatiquement français, ce qui les soustrait à l'application de la loi islamique, il est apostat. » fatwa déjà ! - émise en Algérie en 1931 par le très respecté théologien Abdelhamid Ben Badis (1889-1940)

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Benammar

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum