de l'islam à Jésus-Christ
Repentez-vous, changez de vie, devenez de bons catholiques pour le salut de votre âme.

Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Lun 25 Avr - 19:22

dar-el-islam , dar-el-harb , dar-el-suhl , dar-el-ahd , dar-el-dawaà ...



[…] « [L’Islam] … a préféré insister sur sa pureté », et réprimer par la violence ceux qui refusaient son nouveau message. On est loin de sourate Il verset 256, « En religion point de contrainte.». Les musulmans vous répondront qu'il ne s'agissait nullement de convertir de force juifs, chrétiens et polythéistes, il ne s'agissait que de les contraindre à accepter l'ordre nouveau islamique qui faisait d'eux des sous-citoyens.

L’Islam montre ainsi, en même temps, ses deux visages : l'un, bienveillant, tolérant, « cher ami, conservez votre religion que nous respectons, soyez juif ou chrétien Si cela vous chante ! », l'autre, hégémonique et brutal, « mais puisque vous n'êtes pas musulman, acceptez que nous vous imposions le statut que votre impiété requiert, à savoir celui d'un individu de seconde zone, et à défaut, nous vous tuerons ! » Actuellement, l'islam ne nous montre que sa première face, d'où les propos lénifiants sur l'islam « religion d'amour et de tolérance », ce qui est vrai, d'une certaine manière, c'est-à-dire qui semble vrai tant que le discours demeure tronqué, propos dont la plupart d'entre nous sont dupes, en attendant que nous soyons bien « mûrs » pour passer à la seconde phase, ou face, celle où leur ayant abandonné le pouvoir, nous nous retrouverons en situation de dhimmis, c’est-à-dire, de citoyens inférieurs et soumis aux droits limités (à moins que nous ne nous convertissions, bien sûr, et que nous abandonnions toute référence à notre culture occidentale !).

L'orthodoxie islamique divise le monde en deux zones, le dar-el-islam, la demeure de l'islam, les pays où l'islam domine, et dans lesquels les non-musulmans sont tolérés, à certaines conditions restrictives, et le dar-el-harb, la demeure de guerre, c’est-à-dire tous les autres pays gouvernés par des infidèles, selon les principes des infidèles, et qui doivent être combattus.

Le Coran prévoit cependant une atténuation à cette distinction trop manichéenne du monde ; il reconnaît comme dar-el-suhl ou dar-el-ahd, terre de conciliation, ou dar-el-dawaà, ou terre de prédication ou de prosélytisme, les pays non-musulmans où les musulmans peuvent néanmoins résider en cas de nécessité, à la condition de pouvoir y prêcher leur doctrine sans que les non-musulmans ne puissent exiger de contrepartie le même droit de prédication en terre musulmane.

Tariq Ramadan, petit-fils de Hassan-el-Banna, fondateur des Frères Musulmans, établi en Suisse, ainsi que les différents mouvements fondamentalistes, confirment le caractère licite de la présence musulmane en Europe, mais au titre du dar-el-dawaà. Cela aboutit d'ailleurs à ce paradoxe, que des fondamentalistes poursuivis dans leur pays (musulman) d'origine, comme l'Algérie, l'Egypte, la Tunisie, et quelques autres, peuvent se livrer à leurs activités d'endoctrinement des masses et plus particulièrement de la jeunesse musulmane plus librement chez nous que chez eux ! Nous avons accepté !

Pour avoir la paix civile, certes, mais souvenez-vous de Churchill : « Vous vouliez la paix au prix du déshonneur, vous aurez la guerre et le déshonneur » ! Parce qu'il ne faut pas se faire d'illusions ! Lorsqu'ils se sentiront assez forts, lorsqu'ils sentiront que le fruit est prêt à être cueilli, ils passeront à la vitesse supérieure, c'est-à-dire à « la demeure de la guerre » Nous avons tellement avancé dans la voie du renoncement, de la trahison, de la lâcheté et de la cécité, que, déjà, ils commencent leurs premières escarmouches.

À côté du terrorisme planétaire, dar-el-harb par excellence, à côté de quelques autres dar-el-harb plus localisés, comme le conflit israélo-palestinien, on assiste chez nous, en terre de dar-el-diwaà, aux premières manifestations de guerre. Elles ont lieu, soit dans la foulée du terrorisme planétaire, sous l'impulsion d'organisations du genre d'Al Quaida, impatientes d'en découdre, qui commencent à ne plus tolérer que certains pays ne respectent plus avec suffisamment de zèle la neutralité bienveillante que leur impose le statut de dar-el-diwaà qui leur a été octroyé unilatéralement et si généreusement (!), (comme c'est le cas de la France, victime d'attentats fort graves) soit de façon « informelle », et sont alors le fait d'individus ou de bandes qui ne supportent plus de vivre sous un gouvernement infidèle, suite à la propagande fondamentaliste qu'ils subissent quotidiennement dans leurs quartiers et dans les mosquées qu'ils fréquentent. Attention.

L’heure est grave ! Le jour de la grande déflagration approche. La contre-croisade engagée de façon relativement soft il y a déjà un certain temps sous le prétexte du dar-el-diwaà par les salafistes wahhabites grâce au soutien financier de l'Arabie Saoudite, se durcit considérablement depuis plusieurs années. Ils sont passés au terrorisme aveugle et généralisé, alors que jusqu'à une date relativement récente, leur terrorisme ne visait que des cibles précises (Juifs ou Israéliens, par exemple). Un jour, certainement beaucoup plus proche que nos imprévoyants gouvernants et intellectuels qui les conseillent ou les soutiennent ne se l'imaginent, ce sera la guerre ouverte, sur notre territoire même, dans nos villes, nos villages, nos quartiers. Nos pays seront devenus des Bosnie ou des Kosovo. Et nous vivons dans l'indifférence et l'ignorance, comme nos pères goûtaient à l'euphorie des premiers congés payés pendant que monsieur Hitler préparait l'invasion de l'Europe…

(Extrait de l’Europe face à l’Islam de Christian Marot)

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

L’islam mis à nu : Conquêtes sanglantes de l’islam

Message  Admin le Mar 10 Jan - 13:34

Source : Un bon musulman se doit d’imiter les faits et gestes de Mahomet.

L’islam se propagea par des conquêtes particulièrement sanglantes, meurtrières et destructrices de nombreuses civilisations.

Les enfants
chrétiens et juifs étaient éventrés, les non-musulmanes déshonorées et
réduites en esclavage. Des milliers de chrétiens, pharisiens,
samaritains et juifs, furent supprimés. Moines, prêtres, rabbins
massacrés. Les Arabes chrétiens, les païens, etc. forcés de se convertir
à l’islam ou exécutés. La quasi-totalité des églises et synagogues
furent rasées. Le Saint-Sépulcre fut pris et une mosquée sera construite
sur le site de l’église de Bethléem.

Plus de 4.000 paysans, juifs, chrétiens
et samaritains des localités de Gaza et Césarée, en Palestine,
trouvèrent la mort en essayant de défendre leurs terres.

Abou Obeydah et le général Oubaidah
demanderont à la population de Jérusalem de choisir entre l’islam et la
mort. Les juifs rescapés seront expulsés et interdits de séjour dans la
ville.

En 634, les premières conquêtes
post-Mahomet débuteront avec l’expulsion, vers la Syrie, d’une vague de
juifs et de chrétiens originaires d’Arabie. Puis, par une attaque de la
Mésopotamie, en Chaldée (Irak), avec un passage brutal des forces
musulmanes sur l’Euphrate et le massacre de la faible résistance
chaldéenne. Passage au cours duquel plusieurs centaines de monastères
chrétiens seront détruits et des moines tués. La population du royaume
d’Elam sera quasiment exterminée.

Par un mélange de fascination et un
souci de rivalité religieuse et identitaire, voyant que les juifs
vénéraient Jérusalem parce qu’elle représente la capitale de leur terre
promise par Dieu, et les chrétiens celle de la terre de nativité du
Christ et de son existence ainsi que du lieu de son tombeau, les Arabes
musulmans firent de Jérusalem la troisième de leurs villes saintes.

Mahomet avait dit aux Arabes, qu’en
raison de la descendance qu’il déclarait tenir d’Abraham par Ismaël, ils
ont eux aussi un droit sur Jérusalem, et sous prétexte qu’il aurait
fait, en 615, un voyage nocturne mystique et initiatique (l’isrâ), sur
un mystérieux cheval ailé (el Bourak) qui l’y emporta, conduit par
l’ange Gabriel, dans une brève extase céleste auprès d’Allah. C’est donc
depuis les ruines du Temple juif d’Israël que Mahomet prétend avoir été
conduit jusqu’au pied du trône divin. « Ascension » céleste (mi’râj) au
cours de laquelle il aurait traversé les six cieux pour accéder, lui
tout seul, au septième ciel, auprès d’Allah qui le reçut avec toute la
tendresse du monde, et lui donna sa bénédiction, alors que, toujours
selon les propos de Mahomet les autres « prophètes » y étaient interdits
d’accès, ainsi que le racontent plusieurs hadiths d’Al Boukhari et le
Coran : « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son
serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont
Nous avons béni l’alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos
merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant »
(S17,v1)

Lorsqu’il raconta cette élucubration à
La Mecque, Mahomet fut l’objet des railleries de toute la cité, et les
Mecquois dirent : « Pourquoi encore chercher d’autres preuves de sa
névrose ? »

L’esplanade du Temple juif de Jérusalem,
incendié et rasé en l’an 70 par le Romain Titus, sera transformée en
« esplanade des mosquées » avec l’édification, en 691, du dôme du Rocher
(mosquée d’Omar Ier), et la « Mosquée Extrême » (al Masgid al-Aqsa)
sera construite entre 705 et 715 à l’emplacement de la Basilique juive.

Les villes irakiennes chrétiennes de
Bassora et de Koufa seront prises en 634 et celle de Mossoul en 642.
Cela ouvrit alors la voie à la conquête ainsi qu’au pillage de la Perse
dont l’armée du général Rustum fut anéantie à Qadisiyya, dès 637.
Quelques semaines auparavant, le roi perse sassanide, Ardashir, avait
reçu une lettre menaçante qui disait : « embrasse l’islam ou paye la
capitation ou apprête-toi à la guerre ».

Les Arabes vont alors gagner l’empire
perse sassanide. L’islam va entièrement détruire cette belle culture
sassanide, millénaire, ainsi qu’une bonne partie de la civilisation
zoroastrienne. Les zoroastriens émigrèrent, pour la plupart en Inde, dès
le début des conquêtes musulmanes pendant lesquelles ils subiront de
très nombreuses persécutions. Connus aussi sous le nom de Parsis,
c’est-à-dire Perses, leur histoire impériale prend fin avec cette
conquête musulmane du VIIe siècle, par l’élimination dans un moulin, en
651, du dernier souverain sassanide, Yazdajird III, après une effroyable
chasse à l’homme orchestrée par la progression de ces impitoyables
razzias musulmanes.

Les chroniques arméniennes rapportent
qu’en 634, les forces arabo-musulmanes du premier calife Abou Bakr, lors
de leur entrée en Syrie, pillèrent, détruisirent et forcèrent la
population à se convertir à l’islam.

En 636, à l’exception de l’Anatolie, l’islam gagna tout l’empire romain d’Orient (Byzance).

La ville de Damas fut prise, dès 636,
suite à la reddition de son gouverneur melkite après un siège de plus
d’un an, et Jérusalem fut conquis en 638 après un blocus de deux ans
sous la conduite du deuxième calife, Omar ibn al-Khattâb, [1] six ans après la mort de Mahomet.

Lors de ces premières invasions musulmanes Sophronios, [2]
évêque et patriarche de Jérusalem, écrira à celui de Constantinople que
ces envahisseurs « sauvages, barbares, munis de sabres sanglants, qui
profanent les croix, pillent les monastères et les églises, brûlent les
synagogues et blasphèment horriblement contre le Christ et l’Église. »

Le sultan fatimide d’Égypte, Al-Hakim bi-amrillâh, [3]
va par la suite détruire un grand nombre d’églises dont l’église
byzantine Saint Jean-Baptiste, construite pas très loin du tombeau du
Christ et à sa place, sera édifiée la mosquée d’Al Qods. En septembre
1009, le Saint-Sépulcre sera complètement rasé par ce même calife
fatimide. Il y confisquera plusieurs biens qui lui ont, par la suite,
permis d’entretenir son armée et de financer des fondations musulmanes.

En 1266, le caveau des Patriarches
d’Hébron sera converti en mosquée et interdit aux juifs ainsi qu’aux
chrétiens. Une interdiction qui prendra fin seulement en 1967, après la
guerre des Six Jours.

Geneviève Harland

Notes

[1] ( 581-644)

[2] (mort en 639)

[3] (985-1021)


http://blog.sami-aldeeb.com/2012/01/10/lislam-mis-a-nu-conquetes-sanglantes-de-lislam/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Mer 7 Mar - 16:49


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Mer 7 Mar - 22:08

A lire l'islam et la guerre

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Lun 12 Mar - 16:19


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Lun 12 Mar - 16:27


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Jeu 22 Mar - 16:18

Le viol : légal ou toléré en terre d’islam?

Source : Dans les sociétés traditionnelles, le viol a longtemps été considéré comme une honte pour la personne violée. Des traditions qui ont du mal à changer en certains lieux.

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/03/18/le-viol-legal-ou-tolere-en-terre-dislam/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Ven 23 Mar - 14:04

Il appelle à la haine des juifs.
Et il est invité par Sarkozy pour le Bourget


yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Mer 11 Avr - 18:23


yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Sam 5 Mai - 13:35


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Dim 6 Mai - 13:10


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Dim 6 Mai - 13:10


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Jeu 17 Mai - 18:21

Mon œil!

Les peuples, sous le joug de l'islam, ne croient ni à la laïcité ni à la démocratie ni aux droits de l'homme.

C'est ce qui explique, que même minoritaires, leur difficile intégration dans les sociétés ouvertes.

Le pouvoir appartient à Allah.

Qui obéit à Allah et à son Prophète a sa place au Paradis d'Allah et se régalera des vagins appétissants des houris.


yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Jeu 17 Mai - 18:24

yacoub a écrit:

Les peuples, 1) sous le joug de l'islam, 2) ne croient ni à la laïcité ni à la démocratie ni aux droits de l'homme.



1) Je prie pour leur conversion.

2) Et je les en félicite.

+

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Dim 20 Mai - 21:31

    Frères musulmans : Le jihad selon Hassan al-Banna [grand-père de Tarik Ramadan]


    Vous savez ces bons Frères que l’Occident considère comme modérés ! Ce document interne à l’organisation des Frères Musulmans est intéressant dans la mesure où il explique les degrés du combat[jihad]. En accord avec la définition islamique classique, Hassan al-Banna considère que le Jihad est une lutte armée totale intemporelle.

    Par Aschkel

    Tout d’abord petite précision – la jurisprudence islamique

    Le fiqh (arabe : fiqh, فقه : dérive du verbe signifiant comprendre) est traduit par la jurisprudence islamique relative aux avis juridiques pris par les juristes de l’islam sur les limites à ne pas dépasser par les musulmans. Il s’agit donc d’une compréhension du message de l’islam sur le plan juridique. Le savant en matière de fiqh, le juriste, se nommefaqîh (arabe : faqīh, فقيه).

    Que dit le bon Frère Al-Banna – (le Al -Banna d’aujourd’hui s’appelle Qaradawi)

    Ce que j’attends par la guerre sainte[jihad], c’est le devoir qui doit durer jusqu’au jour de la résurrection et qui est visé par cette parole de l’Envoyé de Dieu-que sur lui soient la paix et la bénédiction de Dieu- : »Celui qui meurt sans avoir fait campagne et sans avoir eu l’intention de partir en campagne meurt d’une mort des temps du paganisme. »

    Le premier degré de la guerre sainte consiste à expulser le mal de son propre coeur ;le degré le plus élevé,c’est la lutte armée pour la cause de Dieu.Les degrés intermédiaires sont sont le combat par la parole, par la plume, par la main et par la parole de vérité que l’on adresse aux autorités injustes. Notre mouvement d’apostolat ne peut vivre que par le combat. A la mesure du caractère sublime de notre apostolat[da'wa] et de l’étendue des horizons qu’il embrassera seront la grandeur du combat que nous mènerons pour lui, l’élévation du prix qu’il faudra payer pour le soutenir et la grandeur de la récompense pour ceux qui auront bien travaillé. « Menez combat pour Dieu comme il le mérite ».(Coran XXII, 78).
    Par cela tu sauras le sens de notre devise que tu dois toujours garder « La guerre sainte est notre voie »[...]

    Au stade de l’exécution, le mouvement consiste enune guerre sainte sans merci, en un labeur ininterrompu pour parvenir à notre objectif ; c’est une épreuve que seuls peuvent supporter les véridiques et, à ce stade, la perfection de l’obéissance seule peut garantir le succès. Tel est l’engagement qu’a pris la Première Ligne des Frères musulmans, le 5 rabî’I 1359[le 13
    avril 1940]

    Source :
    Hassan al-Bannâ, »Lettre des enseignements »[1943]inMajmû’at pp.19-20(trad.G. Delanoue, in Cahiers de linguistique, d’orientalisme et de slavistique, n°1 et 2,1974, pp.55-83

    Compris ?

    Petite explication par Bernard Lewis

    [..]« La charia est simplement la loi et il n’y en pas d’autre. Elle est sainte en ce qu’elle vient de Dieu, et est l’expression extérieure et immuable des commandements de Dieu à l’humanité. C’est sur l’un de ces commandements que se fonde la notion de guerre sainte, au sens d’une guerre ordonnée par Dieu. Le terme ainsi traduit estdjihad, mort arabe au sens littérale de’tentative », d »effort », ou de lutte’. Dans le Coran et, plus encore, dans les traditons, généralement mais non invariablement suivi des mots »dans la voie de Dieu » il a le plus souvent été compris comme signifiant « faire la guerre ». Les grandes collections de hadiths renferment toutes une section consacrée au djihad, où la signification militaire l’emporte. La même chose est vraie des manuels classiques de la charia. Certains ont soutenu que djihad devait s’entendre en un sens moral et spirituel, plutôt que militaire.. De semblables arguments ont parfois été avancés par des théologiens chiites de l’âge classique, et plus fréquemment par des modernistes et des réformistes au XIX et XX siècles. Pourtant l’écrasante majorité des théologiens classiques, des juristes et tenants de la tradition, comprenaient l’obligation du djihad dans un sens militaire et l’ont examinée et interprétée en conséquence.

    Dans les ouvrages de droit, des règles minutieuses ont été posées, régissant le commencement, la conduite et la conclusion des hostilités et abordant des questions spécifiques, telles que le traitement des prisonniers et des populations conquises, le châtiment des espions, la disposition des avoirs ennemis et l’acquisition et la distribution du butin. Si les prescritions attestent un vrai souci des valeurs et des critères moraux, il est difficile de les donner pour une interprétation morale et spirituelle du djihad comme tel.

    Suivant l’enseignement musulman, le djihad est l’un des éléments de la profession de foi, une obligation imposée à tous les musulmans par Dieu par la révélation. Dans une guerre offensive, c’est une obligation pour la communauté musulmane dans sa totalité(fard kifaya) ; dans une guerre défensive, c’est une obligation personnelle pour tout musulman mâle adulte(fard ‘ayn). En pareille situation, le souverain musulman pouvait lancer un appel général aux armes(nafir ‘amm).L’obligation du jihad se fonde sur l’universalité de la révélation musulmane. La parole de Dieu et le message de Dieu s’adresse à l’humanité ; c’est le devoir de ceux qui ont acceptés de peiner(djahada) sans relâche pour convertir ou, à tout le moins, pour soumettre ceux qui ne l’ont pas fait. Cette obligation n’a de limites ni dans le temps ni dans l’espace. Elle doit durer jusqu’à ce que le monde entier ait rallié la foi musulmane ou se soit soumis à l’autorité de l’Etat islamique. Jusqu’à ce moment, le monde est partagé en deux, la Maison de l’islam(Dar-al islam), où s’imposent la domination et la loi de l’islam, et la maison de la guerre(dar- al Harb) qui couvre le reste du monde. Entre les deux existe un état de guerre moralement nécessaire, juridiquement et religieusement obligatoire, jusqu’au triomphe final et inévitable de l’islam sur l’incroyance.Selon les livres de droit, cet état de guerre pouvait être interrompu, si besoin était, par un armistice ou une trêve de durée limitée. Il ne pouvait pas se conclure par une paix, mais seulement par une victoire finale. »

    Bernard Lewis, Islam »Le langage politique de l’Islam » Gallimard,2005 pp.761-764

    Quelques bons textes
    Djihad : Enfin tout savoir – explications
    Frères Musulmans : Réflexions sur leur stratégie

    Islam : La réalité historique des conquêtes musulmanes
    Taqqiya – ou l’art du mensonge

    Les Frères Musulmans dans le monde arabe et les communautés islamiques d’Europe occidentale

    La Troisième Vague ou le troisième Jihad 1/2

    La Troisième Vague ou le troisième Jihad 2/2

    d’autres textes sur L’ islamisamisation

    d’autres textes sur Les Frères-musulmans

    Ça donne quoi en pratique ?

    et pour exemple l’avis d’un « grand savant » très respecté- une référence en jurisprudence islamique.

    Hassûnah An-Nawâwî ou Hassûnah Ibn `Abd Allâh An-Nawâwî Al-Hanafî , surnommé l’ Imâm valeureux, (né en 1839, dans le village de Nawây, dans le gouvernorat d’ Asyout, en Haute-Égypte- mort le 18 mars 1925), était un religieux et juriste égyptien, qui fut Grand Imâm (Shuyukh) ourecteur de la Mosquée al-Azhar de 1895 à 1899, puis de 1907 à 1909, et Grand Mufti d’ Égypte de 1895 à 1899.

    La loi défend de tuer dans la guerre contre les infidèles; des mineurs, des aliénés, des femmes et des hermaphrodites ne s’inclinant point vers le sexe masculin ; mais on peut tuer légalement; des moines, des mercenaires que les infidèles ont pris dans leur service, des vieillards, et des personnes faibles, aveugles ou maladifs, lors même qu’ils n’auraient ni pris au combat, ni donné des renseignements à l’ennemi.

    Quand on ne les tue pas dans la guerre, il faut en tous cas les réduire à l’esclavage. Les femmes des infidèles doivent aussi être réduites à l’esclavage, et les biens des infidèles doivent être confisqués. Il est licite d’assièger les infidèles dans leurs villes et dans leurs forteresses, d’employer contre eux l’inondation, l’incendie ou les machines de guerre, et de les attaquer la nuit à l’improviste, le tout sans avoir d’égard à la présence parmi eux de quelque prisonnier ou marchand musulman pour lequel ces moyens de destruction en masse sont également dangereux.

    C’est la doctrine de notre rite. En vertu du même principe on peut même tirer sur les femmes et les enfants, lorsque les infidèles continuent le combat en se cachant derrière eux ; mais on doit s’abstenir d’un tel procédé, si les infidèles se cachent derrière eux dans le but unique d’avoir la vie sauve, et que la nature des opérations militaires n’exige pas impérieusement de recourir à ces moyens extrêmes. Il faut suivre encore les mêmes principes dans le cas où les infidèles se cachent derrière des Musulmans[..]Il est licite de détruire les habitations et les plantations des infidèles, tant pour cause de nécessité militaire que parce que cette mesure procure une victoire plus facile : il est même bon de recourir à cette mesure dans tous les cas où l’on ne s’attend pas à ce que les habitations ou les plantations deviendront un jour notre propriété. Or, quand on s’attend à cette éventualité, il est préférable de ne pas procéder à la destruction. »

    An-Nawawi, Minhâdj At-Tâlibîn,III tr.de l’arabe avec annot.par L. W. C. van den Berg, 3 vol., Batavia, Imprimerie du gouvernement, 1882-1883 pp.261-264

    « Les femmes et les mineurs des infidèles, faits prisonniers de guerre, doivent être réduits à l’esclavage, et les esclaves, pris dans leur pays, deviennent les nôtres. Quant aux adultes libres, du sexe Masculin, le Souverain peut à son gré choisir entre les cinq mesures suivantes, selon ce qu’il lui semble le plus avantageux pour les Musulmans : il peut :Les passer au fil de l’épée.

    Les remettre en liberté sans réserve.

    Les échanger contre des Musulmans faits prisonniers de guerre.

    Les remettre en liberté moyennant quelque rançon.

    Les réduire à l’esclavage.

    Dans le cas où les circonstances n’indiquent point laquelle de ces mesures mérite la préférence, il faut les retenir prisonniers, jusqu’à ce que les circonstances soient changées et indiquent la mesure à prendre. Quelques auteurs n’admettent point de réduire à l’esclavage un idolâtre, et un seul juriste tient cette mesure pour illicite à propos d’un arabe païen. L’infidèle, fait prisonnier de guerre, qui embrasse la foi, a en tout cas la vie sauve, et le Souverain a à son égard seulement le choix entre les mesures mentionnées ci-dessus sub 2-5. Selon d’autre cependant il faut toujours réduire à l’esclavage un tel prisonnier. La conversion d’un infidèle avant la défaite a pour effet de lui assurer non seulement la vie, mais en outre de sauvegarder ses biens et ses enfants en bas âge, quoique notre rite n’étende pas cette faveur à son épouse.

    An-Nawawi, Minhâdj At-Tâlibîn,III tr.de l’arabe avec annot.par L. W. C. van den Berg, 3 vol., Batavia, Imprimerie du gouvernement, 1882-1883 p.264-265

    Allez bon courage à nous tous les « INFIDELEUUUUUUUUUUX !!!!

    P.S – Ca c’est pour les sunnites ! rassurez-vous pour les chiites c’est pire !


yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Dim 27 Mai - 16:35


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Mar 29 Mai - 11:06

29 mai 1453 : chute de Constantinople, tueries, viols et sacrilèges. La fin d’un monde




Le 29 mai 1453, l’Empire romain d’Orient (« empire byzantin »)
s’effondrait avec la chute de Constantinople, accompagnée de massacres
des civils, tueries, viols et sacrilèges commis par les sectateurs de
Mahomet.


« Durant toute cette journée, les Turcs firent, par toute la cité, un grand carnage de chrétiens.
Le sang coulait sur la terre comme s’il en pleuvait et formait de vrais
ruisseaux. … Georges Phrantzes dit aussi que, ‘en certains endroits, le
sol disparaissait sous les cadavres et que l’on ne pouvait passer par
les rues’.


‘… Ils volent, dérobent, tuent,… font captifs femmes, enfants,
vieillards, jeunes gens, moines, hommes de tous âges, de toutes
conditions’.


… Ils prenaient les trésors et les vases sacrés, dépeçaient les
reliques et les jetaient au vent; ils exhibaient dans les rues puis dans
leurs camps, le soir, des crucifix montrant le Christ coiffé de l’un de
leurs bonnets rouges. De Sainte-Sophie, ils firent d’abord une écurie.
Un nombre incalculable de manuscrits précieux, ouvrages des auteurs
grecs ou latins de l’Antiquité, furent brûlés ou déchirés.


suite (cliquez)

Pourquoi la France sera mahomète (cliquez)

Convertir les mahométans (cliquez)

http://sedevacantisme.wordpress.com/2012/05/29/29-mai-1453-chute-de-constantinople-tueries-viols-et-sacrileges-la-fin-dun-monde/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Sam 9 Juin - 12:01


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  yacoub le Mer 27 Juin - 21:41

    L’Evidence que c’est Faux le Hadith ou Muhammad/Mahomet dit que le Grand Jihad est la Lutte Spirituelle et le Petit Jihad est le Combat Militaire

    Définition du mot arabe Jihad

    1.Le mot signifie “exercer une force/faire un effort”.

    2.C’est utilisé au sens militaire pour dire “lutte/combat” et aussi au sens spirituel,pour souligner l’amelioration interieure.

    3.Hitler en 1924-1925 ecrit son celebre livre “Mein Kampf” qui signifie “Mon Combat/Ma Lutte” et meme beaucoup disent,avec justesse,qu’autre traduction est “Mon Jihad”.

    Le Dicton attribué au Muhammad/Mahomet Historique ou il affirme de l’existence de 2 types de Jihad: le Grand Jihad(type militaire) et le Petit Jihad (type spirituel)

    Voici l’histoire,qui est dans un hadith (une histoire des faits et/ou des dictons de Mahomet ou ses compagnons):

    D’abord le contexte historique de l’histoire, c’est au cours de la guerre de 10 ans entre les musulmans de Medine et les Mecquois non-croyants.

    “On nous a dit par Layth, sur l’autorité de Ata, sur l’autorité d’Abou Rabah, sur l’autorité de Jabir, qui a dit:

    “Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) etait de retour d’une de ses batailles, et alors nous a dit:

    “Vous êtes arrivés avec une arrivée excellente, vous venez du petit jihad pour le grand jihad:l’effort d’un serviteur (d’Allah) contre ses désirs.” “

    Cette histoire a eté repeté par de nombreux intellectuels musulmans en Occident et apparaît dans leurs livres sur l’islam

    Ils disent que le Muhammad historique a dit qu’etre une bonne personne, faire un combat spirituel contre les mauvais désirs est le Grand Jihad,et que la lutte militaire pour l’islam est secondaire. Et aussi que “dans l’Islam” être bon, aller contre votre volonté égoïste et vos désirs materiels est supérieure à la lutte militaire en faveur de l’islam.

    Il y a un Problème

    Ce que je vais dire est connu par eux et c’est que tout indique que ce dicton de Mahomet est faux.Alors comment peuvent-ils dire qu’il c’est “partie de l’Islam”?

    Ce hadith specifique a une chaîne de transmission (isnad, en arabe) qui est faible(da’if,en arabe) et meme que c’est une fabrication.Les differents chaines de transmission des differents hadiths ont eté classés par les savants selon leur degré d’authenticité.

    Les 6 recueils sunnites de hadiths et leur importance

    Parmi les sunnites (90% de musulmans,et un 10% de chiites), il y a 6 livres qui ont les paroles et les actes de Mahomet/Muhammad et de ses compagnons. Les deux premiers, par Bukhari et Muslim, sont les plus authentiques, les plus fiables.

    Les 6 recueils selon l’ordre d’authenticité

    1.Bukhari (mort en 870)

    2.Muslim (mort en 874)

    3.Al-Nasai (mort en 915)

    4.Abu Dawud (mort en 888)

    5.Al-Tirmidhi (mort en 892)

    6.Ibn Majah (mort en 887)

    Dans aucun des 6 recueils existe le hadith du “grand jihad et petit jihad”..

    Les chiites ont leurs propres recueils de hadiths

    Il y a 3 recueils de hadiths par trois chiites appelés Muhammad,donc on dit “les trois Muhammads”;

    1.Le “Kitab al-Kafi” par Muhammad ibn Ya’qûb al-Kulayni al-Razi

    2.Le livre “Man la yahduruhu al-Faqih” par Muhammad ibn Babuya

    3.Les livres “Al-Tahdhib” et “Al-Istibsar” par Cheikh Muhammad al-Tusi.

    Dans aucun d’entre eux existe le hadith “grand jihad et petit jihad”.

    Le Coran lui-même dit que se battre littéralement pour l’islam est plus grand que ne pas aller au combat militaire

    Chapitre 4:95-96:

    Tout d’abord le contexte historique.Ici le Coran parle de la guerre de 10 ans entre les musulmans de Medine et les non-musulmans de la Mecque.Il y avaient des musulmans qui ne voulaient pas lutter militairement.

    “Ne sont pas égaux:

    1.Ceux des croyants qui restent chez eux, sauf ceux qui ont quelques infirmité

    2.Et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah.

    3.Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux.

    4.Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense,des grades de supériorité de Sa part ainsi qu’un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.”

    Autre preuve que le contexte est la guerre de dix ans

    Je disait que le chapitre 4:95-96 est dans le contexte historique de la guerre de 10 ans.La preuve en est que quelques versets plus loin on nous dit:

    Chapitre 4:102:

    “Et lorsque tu (Note:toi,Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salat(priere), qu’un groupe d’entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes.

    Puis lorsqu’ils ont terminé la prosternation, qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salat. A ceux-ci alors d’accomplir la Salat avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes.

    Les mécréants aimeraient vous voir négliger vos armes et vos bagages, afin de tomber sur vous en une seule masse. Vous ne commettez aucun péché si, incommodés par la pluie ou malades, vous déposez vos armes; cependant prenez garde. Certes, Allah a préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.”

    Et alors?

    Ce passage coranique est en contradiction totale avec le hadith qui affirme que pendant la guerre 10 ans le Mahomet historique avait dit que le jihad militaire est le petit jihad,au contraire le jihad militaire est le grand jihad.

    Donc, un musulman qui n’a pas combattu, mais vécu en tant qu’un saint pacifiste,qui n’a pas fait du mal à personne, qui était pour la non-violence et a fait un jihad contre ses mauvais désirs vaut moins qu’un soldat dans le champ de bataille qui lutte pour l’islam.

    Pour verfier les citations coraniques:

    http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/_INDEX.HTM

    http://www.hisnulmuslim.com/coran/

    Pour beaucoup plus de détails sur le theme lisez cet article de WikiIslam

    WikiIslam a 1.400 articles, et c’est une véritable encyclopédie

    On peut les traduire avec Google Traduction

    http://translate.google.fr/

    http://www.wikiislam.net/wiki/Lesser_vs_Greater_Jihad_Myth

    En plus voici autre article,par autre non-musulman:

    http://www.thereligionofpeace.com/Articles/Greater-Lesser-Jihad.htm

    Ici, dans un forum musulman les musulmans eux-mêmes sont d’accord que le hadith est faible et peut-être même une fabrication

    http://www.ummah.com/forum/showthread.php?195271-A-Fabricated-Hadeeth-Greater-amp-Lesser-Jihad

    http://www.avraidire.com/2012/06/levidence-que-cest-faux-le-hadith-ou-muhammadmahomet-dit-que-le-grand-jihad-est-la-lutte-spirituelle-et-le-petit-jihad-est-le-combat-militaire/#ixzz1z1H27lOG

yacoub

Messages : 254
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://yacoub.eklablog.com/accueil-c24696500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Dim 1 Juil - 21:12

Actions de Ben Laden et de son organisation à la lumière de la législation islamique.

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/07/01/actions-de-ben-laden-et-de-son-organisation-a-la-lumiere-de-la-legislation-islamique/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Mar 3 Juil - 14:49


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Mer 11 Juil - 11:19

« Le christianisme doit être détruit et effacé de la surface de la terre » annonce une brochure islamiste


Source:




Le site américain WND Faith publie aujourd’hui, sous la
signature d’un des ses journalistes, Michael Carl, l’analyse d’une
brochure de 24 pages publiée par l’organisation United Muslim Nations
International/UMN (union des nations musulmanes international) dont le
“siège” serait à Jérusalem, qui possède un site internet, et qui est dirigée par un certain Sheik[h] Farook al-Mohammedi.

suite:

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/07/09/le-christianisme-doit-etre-detruit-et-efface-de-la-surface-de-la-terre-annonce-une-brochure-islamiste/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Dim 22 Juil - 13:28


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 18:21

islam radical et nouveau califat


http://sedevacantisme.wordpress.com/2012/08/13/islam-radical-et-nouveau-califat/

Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Admin le Sam 18 Aoû - 23:23


Admin
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jihad: dar-el-islam contre dar-el-harb

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum